Raconte-moi ton voyage de rêve!

Depuis septembre, je suis réinscrite aux études pour un nouveau cycle. Un nouveau départ professionnel pour moi vers… Le tourisme. Dans le cadre de mes cours, j’ai un projet génial qui consiste à créer une formule touristique de 72 heures (3 jours et 3 nuits) pour un groupe de personnes bien spécifiques. Ce projet m’a inspiré le post d’aujourd’hui.

Ma question est… Que feriez vous, si vous aviez 72 heures à passer au Japon ?

(Ne parlons pas d’argent, rêvons un peu…).


[ Avant propos : Je me suis passionnée pour le Japon depuis mon enfance, au environ de 14-15 ans, époque où mon amie Nathalie m’a fait découvrir GTO. Honnêtement, je ne connais du Japon que ce qu’on en dit dans les mangas, dans mes lectures, dans les films et à la TV, (faits-divers, documentaires…). N’y étant jamais allée, ma vision des choses est surement romancée et fantasmée.] Voici ma vision de ce voyage 🙂 


Dormir dans une chambre capsule (et accessoirement, lutter contre ma claustrophobie) : Tokyo est une mégalopole où le moindre hébergement coûte cher (la peau du cul, en d’autres mots). Le capseru-oteru (Hotel-Capsule) séduit plus d’une personne pour son coût modeste (à partir de 30 euros). Mais l’expérience semble être bien différente, douloureuse, et très loin de nos habitudes hôtelières (histoire retranscrite par ce joyeux routard).

hotel capsule

Acheter de la vaisselle dans le quartier Kappabashi : Passionnée de cuisine, et des arts de la table, mon voyage inclurait évidemment une étape dans Kappabashi, un quartier spécialisé dans la vente d’objets/matériaux culinaires. Loin d’être une destination où les touristes s’aventurent, les magasins vendent à prix correct des objets de qualité (les fameux couteaux japonais, de la vaisselle…). La vaisselle japonaise a ce petit quelque chose de raffiné que j’adore.

Passer une demie-journée dans la peau d’une geisha : Parce qu’on a tous vu « Mémoires d’une Geisha ». Femme artiste aux multiples talents, les Maïko/Geisha sont représentatives de l’incroyable culture du Japon. Certaines agences Japonaise pour touristes proposent une expérience 100 % immersive en vous habillant et vous maquillant parfaitement à la manière traditionnelle. (Voici quelques liens d’agences proposant cette offre ici et (en anglais). [PS. C’est un fantasme trèèèèès kitsch, et j’aurais l’air surement bien bête avec mon visage maquillé vraiment pas japonais, mais bon… Il est dit quelque part qu’il faut vivre ses rêves.]

Manger un bol de ramen « comme dans Naruto » : (de préférence en faisant un « sluuuuuuurp » bien bruyant). Manger au Japon n’est pas si cher que ça. Il y a moyen de s’en tirer à bon prix, notamment dans les « yatai« , petites échoppes qui servent de la cuisine de rue et qui se déploient le soir.

Faire des photos presque pro à Fushimi Inari-taisha : Fushimi Inari-taisha, c’est cet endroit très représenté dans les mangas et dans les films (notamment dans Mémoires d’une Geisha)… C’est une sorte de couloir fait d’une série de portes en bois rouge vermillon. Endroit magnifique, c’est avant tout un sanctuaire shinto établi pour la divinité Inari. Qui ne rêverait pas d’avoir une photo personnelle grand format sur le mur de sa chambre/dans son appartement design ? 

Torii_gates—Fushimi_Inari_Shrine_(9977683204)

Me relaxer en soirée dans un onsen : (Parce que le soir, c’est mieux, quand on est pudique). Les sources chaudes sont l’une des fiertés du Japon… C’est la raison pour laquelle j’ai envie d’essayer. [Par ailleurs, ce que je voudrais voir par dessus-tout (vous allez me trouver bizarre… Si c’est pas déjà fait.) C’est de voir ces singes se baigner dans les onsen. Je les trouve trop beau. C’est trop kawaaai, comme on dit.]

Jigokudani

Visiter le Mont Fuji, et y admirer le lever de soleil : Dans son livre « Ni d’Eve, Ni d’Adam », Amélie Nothomb explique que personne n’est réellement japonais s’il n’a pas fait l’ascension du Mont Fuji au moins une fois. Loin de me prétendre Japonaise si j’y allais, l’expérience reste à vivre (même s’il faut endurer le froid, la proximité des nuages et la foule). Un appareil photo en main, et une série de clichés plus tard, je crois que je serais heureuse de mon petit périple dans les nuages.

– … Et bien d’autres ! Evidemment, cette liste n’est pas exhaustive. Il y a tellement d’endroits au Japon que j’aimerai visiter (comme toi, petit lecteur derrière ton écran). J’ai parlé dans ce post d’endroits et d’expériences typiques… Mais le Japon ne se résume pas qu’à ça, bien entendu.

Maintenant… Si on inversait les rôles et que tu me racontais le voyage de tes rêves ? (En 72 heures – c’est la règle du jeu!)

D’autres blogs ci et là, parlent des choses à faire au Japon… En voici quelques uns :

  1. Noob voyage : 15 choses à faire au Japon.
  2. Anton au Japon : Excellent blog d’un étudiant d’échange français au Japon. Site web très complet, très fourni, qui parle d’expériences multiples. A lire et dévorer sans complexe si vous aimez ce genre de choses. Personnellement, j’adore.

N’hésitez pas à commenter, j’aimerai vraiment que vous me racontiez votre voyage de rêve! J’ai hâte de vous lire les petits loups !

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. yuzuandco dit :

    C’est drôle, ce titre fait vraiment echo à une expérience que j’ai vécu il y a 2 ans quand j’ai gagné un voyage au japon dans le cadre d’une émission de tv « Chacun son rêve ». En l’occurence il y a une activité que j’ai adoré: confectionner des wagashi.

Tu peux laisser un commentaire ici, si le coeur t'en dit °\( ^ - ^ )/°

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s