BECK

Hello everyone !

Ne pensez pas que le blog est au point mort, ce n’est pas du tout le cas. Juste trop d’idées et trop peu de temps pour tout écrire !
Aujourd’hui, je vais faire ce que je voulais faire depuis longtemps : c’est à dire… Vous parlez de BECK ! Un manga résolument rock au graphisme déjanté, que je ne me lasse pas de lire et de relire.

« Beck, c’est l’histoire de Koyuki, un ado pas vraiment bien dans sa peau et un poil froussard enfermé dans sa banale vie de collégien. Pourtant, sa vie changera du tout au tout quand il tentera de sauver un chien étrangement difforme. Ainsi, il rencontrera Minami Ryusuke, qui au fil des chapitres lui révélera sa vraie nature et l’initiera au monde de la culture rock. « 

Donc, que du bon dans ce manga…

1) Le graphisme, dont j’ai déjà vanté les mérites, me plait énormément. Il y a un quelque chose de très masculin dans les traits, qui me plait particulièrement, malgré mon habituelle attirance pour les graphismes doux et féminins des shojos.

2) Le scénario en général, qui soit dit en passant, est plutôt classe. Je m’explique. Il y a une trentaine de tomes jecrois, connus à ce jour. C’est à dire, ni trop peu, ni trop trop. J’aime suivre l’évolution des personnages au fil des tomes. Point négatif, on peut ne pas aimer le rythme quelque fois lent de l’histoire. Le manga touche à tout : l’amitié, la rivalité, la musique, l’amour, la vengeance, l’argent, … (Je ne vais pas continuer sous peine de spoiler…)

3) Les références/Culture générale : Bon, je ne m’y connais pas trop en musique, et là, j’ai appris plein de truc. Le manga est bourré de références (Kurt Cobain, Sid Vicious, Freddie Mercury, John Lennon…) J’aime particulièrement ça. Ca me donne vraiment envie de se plonger dans une foule et de ressentir un très bon son. Bref.

Franchement, je conseille à tout un chacun de posséder ce manga dans sa bibliothèque. C’est résolument une bible asiatique d’une culture à part entière. Ceux qui pourtant ne veulent pas se lancer dans un gros achat – 30 et des tomes – (ce que je comprend parfaitement bien), la série est disponible online en anime mais ne brassant que les premiers tomes. (Assez pour vous mettre l’eau à la bouche et vous convaincre de les acheter, ma foi).

Egalement, disponible en ligne : Beck – le film, dont voici le lien sur Anime-Ultime (on ne va pas changer les belles choses). Voici une critique à peu près semblable à la mienne sur le site de Kroniks. (Mis à part que je déteste ne pas entendre Koyuki chanter – qui pour moi aurait pû être le réel plus du film).

Une belle soirée à vous 🙂

Passez un bon moment !

Tu peux laisser un commentaire ici, si le coeur t'en dit °\( ^ - ^ )/°

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s